Une Assemblée constituante

Pour rendre nos institutions plus démocratiques

À chaque élection présidentielle, le premier tour fait un grand perdant : la majorité des Français n'a voté pour aucun des deux candidats qui s'affrontent au second.

Or du fait d'un mode de scrutin particulier, les élections législatives n'assurent pas correctement la représentation nationale : la minorité la plus mobilisée remporte l'écrasante majorité des sièges. 

Se succèdent donc des gouvernements à la légitimité démocratique limitée qui tentent de s'appuyer sur la force de la légalité pour essayer de gouverner. Mais l'importance que confère la Ve République à l'exécutif n'est qu'une force de façade.

Comme les derniers quinquennats l'ont prouvé, les volontés réformatrices de nos présidents se brisent sur le refus des Français à accepter des réformes pour lesquelles ils n'ont jamais voté.

Or il y a urgence ! Aucune solution aux crises du XXIe siècle ne peut être efficace si elle n'est pas soutenue par la majorité

Il est donc urgent de prendre le temps de recréer des nouvelles institutions, plus démocratiques, afin de sortir de l'immobilisme. Et c'est dans cette optique qu'il nous faut profiter des prochaines élections présidentielles pour défendre la création d'une assemblée constituante.