Rechercher

Récit de la première semaine par Adrien

Quel étrange sentiment lorsqu’après des mois de réflexions, des semaines de préparation et des jours d’attente, un projet se lance enfin. Et quel projet ! Après un petit faux-départ à Saumos, l’aventure a bel et bien commencé à l’aube, lundi 7 juin 2021. Partis de Lacanau, nous nous sommes ainsi lancés vers le Poitou afin de rencontrer notre premier maire.


Trois heures de route assez intenses, dans la mesure où nous ne savions pas à quoi nous attendre mais où l’immensité de la tâche à accomplir nous apparaissait soudainement plus claire. Cependant, nous avons eu la chance d’avoir pour notre premier entretien un maire particulièrement sympathique, et surtout intéressé par le projet proposé. Suite à un échange non seulement intéressant mais qui plus est constructif, nous sommes ainsi ressortis rassérénés par la certitude enfin acquise que tenter de changer les institutions de la Ve République serait extrêmement difficile, mais pas impossible.


Les entretiens se sont ainsi succédés à travers la semaine, principalement dans la Vienne et les Deux-Sèvres, et nous ont permis de saisir, à travers les sept maires que nous avons pu rencontrer, un panorama assez divers des réalités de la fonction d’élu local en France. Nous avons rencontré des maires plus ou moins intéressés par le projet, chacun représentant des communes plus ou moins peuplées, et des parcours et opinions politiques bien différents. En une semaine d’entretien, nous avons ainsi déjà pu recueillir un certain nombre de remarques, de conseils et d’avis de la part de maires toujours avenants.


Mais si à chaque journée d’entretien s’est succédé a minima une soirée de réflexion, si ce n’est de remise en cause, c’est ultimement renforcés dans nos convictions que nous terminons cette semaine. Si nous ne pouvons pas encore annoncer de signature officielle, nous avons toutefois rencontré une bonne partie d’élus intéressés, motivés par l’idée de changer les choses et heureux de voir des jeunes s’engager en politique.


Alors que cette semaine s’achevait sur la perspective d’un repos bien mérité, une dernière surprise venait cependant s’offrir à nous. En effet, alors que nous participions à la Marche contre les idées d’extrême-droite de Parthenay, une tribune nous a été offerte. Martin a ainsi pu pour la première fois s’exprimer en public devant environ cent personnes, une expérience d’autant plus enrichissante que totalement improvisée. La bonne réaction du public à l’entente des grandes lignes du projet que nous portons achevait de convaincre que nous étions sur la bonne voie.


Désormais, il nous faut quitter les beaux paysages poitevins pour continuer la campagne en Normandie à travers la semaine prochaine, en espérant que ce bon départ soit le début d’une grande boule de neige…

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bruno Piriou "a décidé de ne donner sa signature à aucun candidat à la présidentielle: il n’en attend plus rien, explique-t-il dans une tribune" que vous pouvez retrouver ici. Partageant son constat m