Rechercher

En 2022, l'Everest et la présidentielle

Peu après la publication de l'article du Courrier de l'Ouest, j'ai eu la surprise d'être contacté par différentes personnes intriguées par le projet, voulant en savoir plus et parfois motivées pour y contribuer ! Parmi ces dernières figurent l'alpiniste Marc Batard, que je ne connaissais pas encore.

Guide de haute montagne et détenteur du record de l'ascension en solitaire de l'Everest sans oxygène en 22 heures et 29 minutes, Marc Batard est sans doute le moins connu des recordmen français. En 2022, à 70 ans et dans l'objectif de fonder la première école de formation des métiers de Guide de Très Haute Montagne au Népal il tentera de gravir à nouveau l'Everest. Depuis toujours engagé sur les questions sociales, Marc est aujourd'hui persuadé, comme moi, que nous fonçons dans un mur. Très marqué par le mouvement des Gilets Jaunes, par l'abstention galopante et par la méfiance et la frustration que produisent notre système politique, l'alpiniste vise 2022 pour faire changer les choses.

Nous avons donc fait connaissance à distance avant qu'il nous invite, Adrien et moi, à venir chez lui dans l'Allier pour y rencontrer des élus locaux et mieux apprendre à se connaître. J'ai donc passé cette semaine chez Marc avec son mari, sa sœur et sa belle-sœur. Nous avons pu discuter longuement de ce projet et Marc a pu me voir débattre avec des maires, m'expliquer devant des journalistes de La Montagne et répondre à des responsables associatifs avec qui il travaille.


Cette semaine fut donc aussi enrichissante humainement qu'encourageante politiquement.

 

L'enjeu primordial reste à ce jour la couverture médiatique nécessaire à la réussite de ce projet. Cette candidature atypique bénéficie de la curiosité et de la bienveillance des premiers élus et électeurs à qui j'en parle et il s'agit maintenant de transformer ces premiers intérêts en mouvement politique national et en parrainages indispensables.


C'est seulement si ce projet se concrétise en une candidature réelle en avril prochain que pourront s'exprimer par le vote celles et ceux qui partagent la volonté de rendre notre démocratie plus démocratique.


Le journal La Montagne a publié samedi dernier un article présentant le projet et ma candidature et cela me motive à continuer sur le long chemin de l'engagement.



77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bruno Piriou "a décidé de ne donner sa signature à aucun candidat à la présidentielle: il n’en attend plus rien, explique-t-il dans une tribune" que vous pouvez retrouver ici. Partageant son constat m